Nouveauté : La Cup Ziggy de Intimina

Selon l’étude avec l’institut de sondage Ifop mené par Intimina, sur 1010 femmes; échantillon représentatif de la population féminine âgée de 15 à 49 ans résidant en France Métropolitaine.

  • 74% des femmes ont déjà été empêchées de se baigner lorsqu’elles avaient leurs règles
  • 65% ne se mettent pas en maillot pendant leur période de règles.

“En raison de la douleur, d’une protection non adaptée ou encore de la peur de « l’accident » qui mettent mal à l’aise les femmes, il est toujours d’actualité que l’on apprenne aux adolescentes à cacher ce changement physiologique qui n’est, en lui-même, qu’une partie de la vie. Après tout, un être humain, soyons plutôt honnêtes, est issu d’un corps qui a, tous les 28 jours en moyenne, ses menstruations ! Cela ne devrait plus être tabou, et c’est pour cela que nos coupes menstruelles, telles que la Lily Cup One pour les débutantes ou même la Ziggy Cup qui permet de faire l’amour pendant ses règles, permettent de libérer la femme de ses freins sociétaux et de vivre pleinement ses vacances sans se soucier de ladite tâche honteuse, ou même des moqueries. D’ailleurs ce même sondage montre que les mentalités n’ont pas encore évolué car 33% des femmes interrogées déclarent avoir subi des moqueries ou des remarques désobligeantes en raison de leurs… règles ! Nous souhaitons chez Intimina que les codes bougent et nous ferons tout en sorte pour faire changer les mentalités. Alors toutes en blanc pour un monde plus rose en Intimina !”

Et si nous parlions confort pendant les règles ?

Depuis quelque temps, nous apprenons à nous réapproprier nos corps et tout ce qui le constitue, ses envies, ses forces, ses faiblesses et aussi ses cycles !

Enfin nous dédiabolisons les règles pour les vivre de la meilleure façon possible.

Aujourd’hui, chez Le Cul bordé de Nouilles Magazine vous voulons vous présenter :

La Cup Ziggy de Intimina

Aujourd’hui, il existe de plus en plus de protections menstruelles différentes pour essayer d’inclure toutes les personnes ayant leurs menstruations : serviettes hygiéniques jetables et lavables, culottes menstruelles, tampons, cup, …

Cette nouveauté dont nous voulons vous parler s’adresse aux curieux.ses et aux personnes étant à l’aise avec le principe de la cup.

Une cup, ça sert à quoi ?

Une cup c’est comme un petit récipient que tu mets dans ton vagin pour qu’il puisse recueillir le sang de tes règles. Ensuite, tu peux l’enlever, le vider, le rincer, le stériliser et le remettre.

Les avantages sont, premièrement, économiques et écologiques. Parce qu’en plus d’avoir des crampes et des migraines, les règles, c’est cher et ça pollue la planète.

Mais ça, c’était avant.

Intimina a créé le calculateur Greentimina pour aider les gens à comprendre l’impact de leur production de déchets menstruels sur l’environnement. Cet outil calcule tout simplement le nombre de déchets que chaque femme génère au cours de sa vie en utilisant des protections hygiéniques jetables, comme les serviettes et les tampons. Il évalue également l’argent que chacune d’elles dépensera pour ce type de produits.

Que pensent les gens des produits réutilisables et comment la pandémie a-t-elle affecté leurs habitudes de consommation ? Les 1 442 abonnées d’INTIMINA sur les réseaux sociaux ont participé à une enquête qui a démontré que 82 % d’entre elles ont commencé à s’intéresser à la durabilité pendant la crise sanitaire.73 % d’entre elles recyclaient déjà leurs déchets avant et 19 % ont commencé à le faire pendant.

86 % choisissent ou essaient de choisir des marques attentives à la durabilité. Pour ce qui est de la question « Avez-vous remplacé vos protections périodiques jetables par des coupes menstruelles pendant la pandémie ? », 58 % d’entre elles ont répondu « Oui ». Parmi celles qui ne l’ont pas encore fait, 93 % ont l’intention ou ont prévu de le faire.

Deuxièmement, c’est une question de confort. Une cup bien installée ne se sent pas ou peu et permet une liberté totale de mouvements et d’actions.

Les inconvénients sont qu’il faut être à l’aise avec son corps, ne pas avoir peur de le toucher, de le connaitre et d’y insérer des choses. (Et aussi les problèmes “d’effet ventouse” qui peuvent aspirer le stérilet. Ce qu’on ne veut, évidemment, pas.)

Et la Cup Ziggy ?

On l’aime pour son innovation. Avec sa forme plate, elle offre de nouvelles possibilités d’insertion :

On aime aussi particulièrement, la méthode de retrait qui est bien plus simple que d’autres cups. Un doigt suffit !

Le gros gros gros plus :

Cette cup est conçue pour pouvoir la garder pendant les rapports sexuels !

Alors oui, on peut faire l’amour pendant nos règles sans protections hygiéniques, parce que le sexe menstruel n’est pas sale (seulement salissant). Il n’empêche que certaines personnes sont mal à l’aise avec cette pratique, mais veulent tout de même jouer à la bête à deux dos. Hop ! Cette cup peut être une bonne solution !

Et ça, on adore !

Vous pouvez l’acheter ICI !

L'incarnation du magazine, avec sa propre personnalité, ses propres aventures et ses propres récits. Il est libre, ouvert et souvent incorrect. Derrière lui se cache tout.e.s les rédactr.ices.eurs qui ne veulent pas donner leurs identités lors de certaines histoires. Il est la liberté d'être ce qu'on veut à jamais : Épanoui et en train de manger des pâtes !

Leave Your Comment


© 2017 Le cul bordé de nouilles - Tous droits réservés
Design by Morgane Baisamy