Obii de Biird, l’oiseau à adopter !

obii-leculbordédenouilles-magazine

Le printemps est là et « Cui Cui » font les oiseaux ! Mais pas celui-ci. Oh non, celui-ci, il fait plutôt « Oh oui, oh oui, encore ! »

Vous l’aurez compris, Le Cul bordé de Nouilles Magazine vous parle de :

Obii de chez biird.co

Qu’est-ce que Obii ?

Obii est un amoureux des clitoris. Il les aime de toutes les manières possibles ! Eh oui ! C’est un stimulateur clitoridien avec pulsations ET vibrations ! (Joie sur nos vulves.)

Pourquoi choisir quand on peut avoir les deux ? Tremblons de plaisir en combinant sensations de succion et vibrations puissantes !

Pourquoi on l’aime ?

Parce que c’est notre nouveau compagnon de vie. Il est adorable, mignon, tendre, pulpé et rassurant.

Déjà lorsque l’on le reçoit, on tombe directement sous son charme.

Le Obii est livré avec son nid de chargement. Un socle rond, sans fil, sur lequel il vient se poser tout seul grâce à sa base magnétique. Et par-dessus sa tête, une jolie cloche transparente pour le protéger. De cette manière, l’hygiène de votre nouvel ami est idéal.

Qu’est-ce qu’il a de spécial ?

Il détruit, grâce à son existence, toutes les images un peu vulgaires et glauques concernant les sextoys. Fini les jouets pour adultes que l’on cache dans un tiroir secret à l’abri des regards.

Obii est doux, élégant, minimaliste. Grâce à lui, tous nos sens sont en émoi.

Nos yeux papillonnent devant tant de beauté aux courbes fines.

Notre peau frémit au contact du silicone extrêmement doux et soyeux.

Nos oreilles frissonnent au rythme de son chuchotement silencieux.

Et l’esthète en nous, adore l’exposer ! Pourquoi ? Parce que son socle sur lequel il se recharge se transforme en lampe de chevet pour nous offrir une ambiance tamisée. Il est d’ailleurs le premier sextoy à être lauréat du prix Red Dot Design !

Avez-vous déjà vu un sextoy si complet ? Nous non plus. Et c’est pour ça que nous sommes amoureux de celui-ci !

Le petit plus ?

Il est garanti 12 mois. Vous vous rendez compte ? Quelle bonne idée ! Grâce à cette assurance, on a encore plus envie de l’utiliser jusqu’à ce que mort s’en suive. De lui ou de nous, ça on ne sait pas. Ehe.

Le petit plus du petit plus ?

Pour chaque Obii acheté, un arbre est planté. C’est un peu un oiseau pour un oiseau finalement et on adore !

Conclusion du Cul ?

On vous le conseille sans hésiter. Particulièrement en premier sextoy. Il est toujours difficile de se lancer à corps perdu dans le monde merveilleux des sextoys, parce qu’on ne sait pas trop ce qu’on veut et il y à tout de même un engagement financier.

Celui-ci est abordable. Mais surtout, il a plusieurs modes qui permettent de découvrir plusieurs plaisirs différents. Donc pas d’erreur possible.

Et finalement, il est superbe, accessible et bienveillant.

Un autre article ?

L'incarnation du magazine, avec sa propre personnalité, ses propres aventures et ses propres récits. Il est libre, ouvert et souvent incorrect. Derrière lui se cache tout.e.s les rédactr.ices.eurs qui ne veulent pas donner leurs identités lors de certaines histoires. Il est la liberté d'être ce qu'on veut à jamais : Épanoui et en train de manger des pâtes !

Leave Your Comment


© 2017 Le cul bordé de nouilles - Tous droits réservés
Design by Morgane Baisamy