Obsédé.e par mes complexes, ça va changer !

Bourrelets, vergetures, cellulites et j’en passe… Bon nombre de complexes qui nous obsèdent. Des complexes que nous voyons nuit et jour, mais surtout qui ont tendance à nuire à nos nuits de folies …  

Pourquoi faisons-nous une fixette dessus ?

Diktats, publicités, réseaux sociaux, bons nombres de messages sont véhiculés de part et d’autre au travers de tout ce qui croise notre route. 

Nous sommes tous et toutes au courant que chaque corps est différent. De plus, avec les mouvements body-positive qui émergent depuis quelques années sur les réseaux sociaux, nous arrivons avec plus de facilité à relativiser.

Et pourtant malgré tout cela, impossible de faire abstraction de notre corps et de ses défauts, du moins ceux que l’on imagine.

Il est aisé de vouer une admiration sans failles aux corps que nous pensons comme parfaits et pourtant, le nôtre l’est tout autant! Car oui, ce qui fait la beauté de chaque corps c’est la différence de celui-ci vis-à-vis des autres. Car oui! Même ces personnes si « parfaites » à nos yeux ont elles-mêmes des complexes!

Mais n’oublions pas que ces complexes ne sont en rien des défauts, ils font partie de nous, ils cohabitent avec ce que nous aimons, et c’est ça qu’il ne faut pas oublier.  

Notre corps évolue, évoluons avec lui!

Le temps joue son rôle, il fait pousser puis faner les fleurs tout comme il joue avec notre corps. Chaque année réserve son lot de surprises et nous donne un peu plus à aimer. Les rides tracent le chemin vers la maturité, les bourrelets donnent plus d’amour à donner et les vergetures habillent notre corps de bijoux de peaux. Accepter ces petits défauts c’est apprendre à avancer avec soi et se caler au rythme de son corps

Comment accepter ? 

Personne n’a jamais dit qu’il fallait passer outre, mais simplement avancer avec. 

La communication, on ne le répétera jamais assez, est une base. 

Avant tout, il faut communiquer avec soi-même, apprendre à parler un nouveau langage avec son joli corps : le respect. En respectant notre corps, c’est à toute son entièreté qu’on fait du bien, de notre mental à notre cercle proche en passant par tout ce qui se passe à l’intérieur. 

Puis il faut communiquer avec autrui, son/sa partenaire, ses ami(e)s et pourquoi pas, sa famille. 

Il est essentiel de récupérer toutes les bonnes ondes que nos proches ont à nous donner et les faire grandir en nous pour en ressortir empli de bonheur et de confiance. 

Alors, écoutons-nous, communiquons et aimons!

Il est donc essentiel de tirer profit de toutes ces leçons afin de lâcher prise dans son intimité. Un partenaire aimant et respectueux saura toujours comment vous mettre avant. Il est temps que ceci soit réciproque. Aimons-nous et respectons-nous au même titre que la personne en face de nous nous partage ses bienfaits

Personne n’est en capacité de vous juger dans les moments les plus intimes, pas même soi! 

Alors, lâchons-nous, crions, assumons notre peau, notre odeur, toutes ces jolies choses qui font qui nous sommes.

Sandra M.

Un autre article ?

L'incarnation du magazine, avec sa propre personnalité, ses propres aventures et ses propres récits. Il est libre, ouvert et souvent incorrect. Derrière lui se cache tout.e.s les rédactr.ices.eurs qui ne veulent pas donner leurs identités lors de certaines histoires. Il est la liberté d'être ce qu'on veut à jamais : Épanoui et en train de manger des pâtes !

Leave Your Comment


© 2017 Le cul bordé de nouilles - Tous droits réservés
Design by Morgane Baisamy