Le Sexe Tantrique, vous connaissez ?

Le sexe tantrique est une pratique sexuelle et spirituelle dérivée du tantrisme.

Mais c’est quoi le tantrisme ?

Pour faire simple, c’est un courant spirituel venu d’Inde basé en grande partie sur la méditation.

Pour bien comprendre les bienfaits et l’intérêt du sexe tantrique. On va faire une petite comparaison -un peu ridicule certes- avec le yoga que vous devez tous.tes connaître normalement.

Outre les divers bénéfices sur votre respiration, la réduction du stress et de l’anxiété, la musculation et la souplesse… Il permet de mieux se connaître –physiquement et mentalement-. La pratique du yoga vous apporte un regard nouveau, bienveillant sur votre corps. Et vous apprend à lui témoigner de la gratitude. En fait le yoga -et la méditation en général- c’est très Body positive et thérapeutique !

Et vous allez me dire, quel rapport avec la sexualité ?

Le sexe tantrique apporte une positivité quasi-similaire envers son esprit et son corps. Lorsqu’une personne va pratiquer le « tantrisme » au sens général, elle va chercher à atteindre un état de transe, d’Éveil sur soi et le Monde qui l’entoure. Le sexe tantrique ne sera donc pas centré sur des pratiques sexuelles phallocentrées, génitales. Qui sont la triste norme encore de nos jours… La pénétration (avec un pénis, des doigts, des sex-toys…) ne sera plus le but ultime, comme avec la plupart des relations sexuelles normées. Il s’agira de découvrir son/ sa/ ses partenaire.s en s’éloignant des normes sexuelles (c’est une déconstruction qui demande du temps). Le corps entier devient alors érotique. Et non pas seulement les zones érogènes qu’on connaît toustes: le clitoris, le vagin, les mamelons, le pénis, la nuque, la bouche… et bla-bla-bla.

On ne cherchera pas non plus à éjaculer, à exprimer son plaisir par des fluides (on peut mais ce n’est pas nécessaire). D’ailleurs la course à l’orgasme est exclue (ce qui devrait être le cas à chaque fois qu’on fait l’amour peu importe la pratique sexuelle…).

En fait, le sexe tantrique c’est comme une sexualité magique !

@Oriane_hdg

Comment être à l’aise avec cette pratique, surtout si on n’a jamais tenté ?

Il faut beaucoup de patience, de curiosité envers soi et l’autre/ les autres partenaire.s et surtout ne pas se restreindre. C’est pourquoi, il faut laisser les sensations être naturellement, donc on n’est pas gêné.e par un frisson inattendu, un gémissement indiscret, un pet vaginal… tout ça c’est la normalité. Il n’y a pas de recette miracle pour ‘réussir’ le sexe tantrique. Ce n’est pas un examen avec une note finale, la première fois ne sera pas non-plus à l’image d’un conte féerique. La confiance en l’autre/ les autres est essentielle !

Un état de détente est indispensable et bien sûr, il faut éviter les distractions (on coupe son téléphone hein). Il est fortement conseillé de pratiquer avec une.des personne.s que l’on aime ou que l’on connaît bien. Pourquoi ? La rancune, les regrets, la frustration, des sentiments inavoués… pourraient vous encombrer l’esprit consciemment ou inconsciemment. Soyez honnêtes, car vous allez vous mettre totalement à nu si vous souhaitez pratiquer le sexe tantrique (et je ne parle pas d’être nu.e du genre à poils, vous vous en doutez bien).

Ensuite ?

Certaines personnes préparent la pratique comme un rituel. En se saluant par exemple, pas un salut solennel mais quelque chose de tendre qui convient aux intéressé.e.s. Les bougies parfumées, l’encens, les huiles de massage… peuvent être de bons amis pour cette pratique. Comme il ne s’agit pas d’une course à l’orgasme par des zones érogènes ‘classiques’ -ci-expliqué plus haut- certaines personnes témoignent atteindre des orgasmes sans stimulations sur ces zones. Pour les personnes pas franchement adeptes du « faire l’amour » ou autres pratiques qui pourraient avoir un aspect romantique, le sexe trantrique pourraient ne pas les intéresser. Les massages, les câlins, les bisous, l’envie de découvrir son/ sa/ ses partenaire.s spirituellement, l’idée de franchir une étape avec quelqu’un/ des gens qu’on aime… c’est pas la tasse de thé de tout le monde ! Et c’est très bien aussi !

Si vous êtes intéressé.e.s par cette pratique, n’oubliez pas: soyez attentif.ve à l’autre/ aux autres et prenez votre temps.

Découvrir de nouvelles sensations, de nouveaux orgasmes, ça peut aussi faire peur et créer des blocages, assurez-vous d’être préparé.e mentalement. Car cette pratique passe d’abord par l’esprit avant même de se manifester dans votre corps. On n’a pas tous.tes conscience de notre énergie sexuelle et on n’est pas tous.tes habitué.e.s à la méditation et aux pratiques sexuelles qui ne mettent pas en piédestal la pénétration phallique (d’ailleurs arrêtez de considérer la pénétration phallique comme la pratique sexuelle ultime, c’est carrément débile et réducteur ahah) !

Je crois qu’on a fait le tour de ce qu’est le Sexe Tantrique, évidemment cette explication est généralisée pour permettre à tous.tes de comprendre. Si vous avez des suggestions à apporter, des questions, des témoignages sur cette pratique n’hésitez pas !

À lire aussi : Le Polyamour, vous connaissez ?
Article rédigé par Noémie Rodrigues-Ribeiro Bonnefoy
@__niena__ | @universdeniena sur Instagram.

Tu veux nous aider à faire vivre le magazine ? Viens sur notre page Tipeee !

L'incarnation du magazine, avec sa propre personnalité, ses propres aventures et ses propres récits. Il est libre, ouvert et souvent incorrect. Derrière lui se cache tout.e.s les rédactr.ices.eurs qui ne veulent pas donner leurs identités lors de certaines histoires. Il est la liberté d'être ce qu'on veut à jamais : Épanoui et en train de manger des pâtes !

Leave Your Comment


© 2017 Le cul bordé de nouilles - Tous droits réservés
Design by Morgane Baisamy