Love Wine ! C’est moi qui goûte le vin!

Après nous avoir aidé à choisir notre vin lors du premier date, ARN-Louve revient nous donner des conseils pour arrêter d’avoir la gêne dans nos regards lorsqu’on nous demande qui goûte le vin. Merci de nous aider à arrêter d’avoir l’air con. 

(Excusez-la d’être un peu hargneuse dans cet article, c’est que ça lui tient à cœur tout ça, le vin, c’est quand même sacré !)

Comment avoir l’air crédible lorsque tu goûtes le vin ?

 

Que tu sois avec ton/ta partenaire, tes parents, des amis, il y en a toujours un qui doit se taper la sacro-sainte cérémonie de la dégustation de la première gorgée de vin.

Nous sommes en France, et si tu oses dire au serveur « non c’est bon pose la bouteille sur la table on se débrouille » si c’est un bon restaurateur il refusera. Pourquoi ? Parce que si tu t’enquilles la bouteille pour lui sortir une fois que tout le monde a bien bu, que le vin était mauvais, avait un défaut. « Il est bouchonnéééééééé » TA MÈRE OUAIS C’EST MÊME PAS VRAI … ou que tu l’aime pas, lui va te détester parce que tu ne l’as pas laissé faire son travail correctement, que son boss va surement lui passer un savon. Une bouteille à moitié entamée ne se renvois pas au fournisseur espèce de charogne.

Normalement la personne qui te sert connait son produit, qu’il/elle soit sommelier(e) ou non. Donc il/elle saura mieux reconnaître le défaut que toi, alors oui laisse le/la se servir une micro gorgée. De toute manière ta bouteille on va te la changer.

BREF

Une fois que vous vous êtes tous battus « non c’est toi qui goûte ! » « non c’est toi Gégé » « oh tu m’emmerdes Mireille ! » . Vous avez déjà fait perdre 2 minutes à votre serveur(euse) qui lors de son rush du vendredi soir n’a pas le temps que vous l’emmerdiez avec vos conneries.

Donc finalement Mireille goutera le vin, c’est très bien, madame laissez-moi vous servir. Pour être crédible tu prends ton verre PAR LA JAMBE et non par son contenant (ça s’appelle le calice pour ta culture personnelle) donc tu mets pas tes gros doigts sur le dit contenant. Sinon tu risques de passer pour un(e) débile, et tu réchaufferas ton verre, et c’est bête quand on s’emmerde à te servir un vin à bonne température.

Voilà une femme qui n’a pas lu notre article et qui ignore la bienséance de tenir le verre par la jambe. #honteàelle

Pas la peine de sortir les cours d’œnologie que t’as entendu une fois sur France Culture, mais s’il te plait, sens ton vin, agite-le ensuite. Tu auras une ouverture bien plus sympa. L’ouverture d’un vin c’est quand ses arômes se développent lorsque tu remues le vin dans ton verre. Donc la première fois, sens le sans l’agiter, comme ça tu auras déjà des informations sur le vin « le premier nez » donc les premières odeurs qui te viennent, le premier groupe d’odeur.
Ensuite agite, tu auras les arômes secondaires, c’est là que tu vas sentir les fruits, ou les fleurs généralement, et pour finir goûte le.

Ah ça oui Mireille goûte-le ! Mais s’il te plait, évite ce petit bruit totalement insupportable. Parce que je t’assure que moi j’ai envie de t’apporter un crachoir. Tu n’es pas un(e) professionnel(le) du vin, ton serveur(euse) n’a pas le temps, même s’il/elle s’arme de toute sa patience en vrai il/elle t’a déjà insulté 10 fois dans sa tête.

Si ton vin a un réel défaut, dis-le sans problème au personnel de salle, on te changera ta bouteille après vérification.

Si t’as juste envie de faire chier, je t’assure que j’arrive personnellement et que je te mets à la porte.

Oh et puis avant d’emmerder une équipe entière, parce que oui on t’insulte dans ton dos, n’hésite pas à demander à ton/ta serveur.euse, un simple, « Pouvez-vous me conseiller en vin, vous ou un de vos collègue ? ». On prendra beaucoup plus de plaisir à te servir, et en plus, tu passeras un bon moment.

Voilà ! Là, c’est bien !

Nota Bene Girl Power :

Pour la petite histoire, régulièrement les hommes remettent en cause mes conseils parce que je suis une femme, et demande conseil à mon collègue qui lui n’est pas foutu de t’expliquer comment on fait du vin. Continuez dans votre connerie sexiste, mais ne vous étonnez pas que votre vin soit infecte avec votre plat. Merci. Bisous.

#J’aiunvaginetalors?

1 Comment

  1. Reply
    Lirons d'Elle

    Aaah les hommes et (je te reprends hein) leur connerie sexiste, m’enfin.
    Personnellement je ne suis pas trop vin, mais c’est tout de même bien d’avoir quelques conseils comme tu as pu mettre ici.

Leave Your Comment


© 2017 Le cul bordé de nouilles - Tous droits réservés
Design by Morgane Baisamy