Tu t’es vu after sex ?!

L’idée de cet article est venue à moi d’elle-même. Elle était sur le cou de ma boulangère.

Je m’explique. Aujourd’hui, je suis allée faire des courses pour remplir mon frigo et par la même occasion, ma panse. Quand l’envie d’une bonne baguette se fait ressentir. Je me dirige vers la boulangerie et sur place, DRAME, il n’y a plus de pain. Je regarde la boulangère avec mes yeux emplis de larmes chaudes.

Et c’est à ce moment exact où je trouve mon idée !

La boulangère avait une petite vingtaine d’années, plutôt juvénilement jolie et sympathique. Elle avait de long cheveux attachés. Rien d’étrange jusqu’à ce que je remarque qu’ils étaient super gras et que sa coiffure était en fait un leurre. Et j’observe son pull gris, pas spécialement joli mais un pull confortable qui tient chaud avec un col qui monte quelque peu et là ! Qu’est-ce qui ne saute pas à mes yeux ?

Des énormes suçons ! Dans le cou de ma boulangère. C’est ainsi que je compris. La demoiselle avait l’air fatigué, n’avait pas eu le temps de se laver et avait des marques prouvant une activité sexuelle ! HAHA, prise la main dans le sac petite coquine.

A cette découverte, un sourire malin se déposa sur mon visage. Elle dut le remarquer vu la couleur rouge apparaissant sur ses joues. C’est pas au vieux singe que l’on apprend à faire la grimace jeune fille !

@lamoustachedeladame

Et c’est comme ça que je me suis posée la question :

A quoi ressemblons nous post-coït ?

Nous savons que juste après, nous avons les cheveux en bataille, les joues roses, la peau humide.

Enfin dans une jolie histoire. Parce que l’on peut aussi avoir mal à la gorge à force de simuler. Avoir recouvert ton partenaire de vomi après avoir essayer une «  gorge profonde » sans s’être entraîné. Être mal à l’aise après une sodomie « caca-tastrophe ». Être en train d’appeler les pompiers parce un homme ou un objet est coincé dans votre vagin ou tout autre orifice. Être triste, frustrée et pleine de sperme après la découverte que le garçon ramené de boite de nuit est précoce, très précoce. Être seule parce que votre partenaire est parti en claquant la porte en entendant votre voix hurler le prénom de son père durant votre orgasme.

C’est le moment post-coït, juste après quand vous êtes encore nue. Mais qu’en est-il des heures qui suivent ?

Une amie m’a dit que pour elle, le sexe lui faisait des beaux cheveux. Une autre, une belle peau. Beaucoup ont des bleus et certaines ont des regrets. HAHA.

Cela vous est déjà arrivé de pratiquer le sexe et ensuite de voir une pote qui te dit :

« – Aaaaaah toi, tu as niqué ! »

Comment elle le sait ? C’est que cela doit se voir tout de même. Alors pour vous et rien que pour vous, je vous donne les astuces pour démasquer les gens libidineux.

Les trucs qui ne ratent pas :

  • La fille en petite robe noir et talons, un matin dans la rue. Çà c’est la preuve ultime que la demoiselle n’a pas dormi chez elle et s’est sauvée en douce de chez son compagnon de nuit. Pourquoi ne lui a t-elle pas dit au revoir ? Suspense …
  • Les suçons dans le cou ou partout ailleurs de couleur rouge/violet. C’est une marque fraîche, donc un coït encore frais. Si la marque est un peu luisante, c’est qu’il reste même encore de la salive. Ouuuuuh.
  • Le sourire apaisé. Si tu as une copine un peu hargneuse au naturel et qui un beau matin arrive au taff avec un sourire d’apaisement, c’est qu’elle a pu se détendre hier soir. ( Avec un cunnilingus sûrement.)
  • L’haleine. Et oui, ne nous mentons pas entre nous. Si ta pote a une haleine de bite ce matin, c’est que hier soir elle en a eu une dans la bouche.
  • Les bleus entre les cuisses. Si en allant à la piscine avec Gisèle et que tu remarques, en te changeant qu’elle a des marques entre les cuisses et une trace de main sur les fesses, ne te laisse pas mener en bateau avec son histoire de poney.
  • « Un copain est passé vite fait … » Si cette phrase est dite nonchalamment c’est que le nom de ce copain c’est PQR. (Plan cul régulier.)
  • La difficulté à s’asseoir. Si la dite Gisèle a du mal à s’asseoir lors de votre rendez-vous vin blanc entre filles du samedi matin, c’est le moment de lui demander son avis sur la sodomie.
  • Le mec qui se tient droit. Si ton pote Paul se tient très droit, c’est probablement pour éviter à son tee-shirt de toucher la peau griffée à sang par la tigresse de la nuit dernière.
  • L’odeur de la chambre. Quand tu vis en colocation, que tu veux aller chercher un super tee-shirt dans la chambre de ta coloc’ et que là un nuage d’hormones et d’odeurs de fauves t’attaque. Infaillible.
  • Les brûlures aux genoux et aux coudes. La levrette sur la moquette c’est chouette. Mais c’est dangereux. Toi même tu sais.

On dirait pas comme ça mais le sexe change beaucoup de choses dans la vie, comme ici l’apparence. Le sexe c’est bon pour ton corps, bon pour ton esprit et bon pour ton entourage. Tu fais du sport, tu es plus belle, tu es plus calme, tu fais plus chier tes copines parce que t’es en manque et que ton hymen repousse.

Tout ça pour dire que quand tu croises des gens qui ont des signes de baise récente, félicite-les.

Parce que c’est eux qui avec un coup de reins font avancer la paix dans le monde.

A demain !

Leave Your Comment


© 2017 Le cul bordé de nouilles - Tous droits réservés
Design by Morgane Baisamy